Petit quizz sur notre système de santé :

  • Question : Avoir un enfant n’est pas une mince affaire.
    Heureusement, il existe pour cela le congé de maternité/paternité.
    Savez-vous combien de personnes bénéficient annuellement du congé de maternité ou de paternité ?

    Réponse : Chaque année, le congé de maternité ou de paternité permet à 142.958 personnes de s’occuper de leur nouveau-né.

    En tant que maman, vous bénéficiez d’un congé de maternité, avant et après la naissance votre enfant. En effet, les 15 semaines de congé de maternité sont divisées en congé prénatal et postnatal. Pendant son congé de paternité, le papa aussi perçoit une intervention financière de la part de notre système de santé pour les jours non rémunérés par l’employeur.
    Source : INAMI

  • Question : Honoraires médicaux, personnel infirmier, chambre d’hôpital…
    D’après vous, combien coûte en moyenne un accouchement au système de santé en Belgique ?Réponse : La bonne réponse est 3.270 euros.
    Un accouchement coûte en moyenne 3.270 euros à notre système de santé. Avoir un enfant ne se limite pas à l’accouchement. Il y a aussi les frais prénataux et postnataux : les visites au gynécologue chargé du suivi de la grossesse et du développement de l’enfant, l’accouchement en lui-même (honoraires du médecin, rémunération des infirmiers, prix de la chambre et des médicaments, …), et ensuite encore les visites médicales de contrôle. Heureusement, vous n’aurez jamais à supporter seul le coût de toutes ces prestations. Notre système de santé prend en moyenne 4.383 euros en charge pour couvrir les frais de grossesse, d’accouchement et de suivi jusqu’à 3 mois après l’accouchement.
  • Question : De nombreuses maladies autrefois mortelles sont aujourd’hui éradiquées en Belgique, grâce notamment à la vaccination des enfants en bas âge. Contre combien de maladies un enfant peut-il être vacciné en Belgique ?Réponse : En Belgique, tout enfant est protégé contre 13 maladies. Comme chacun le sait, la Belgique bénéficie d’un formidable système de santé. Sans doute un des meilleurs au monde. Grâce à lui, nos enfants sont vaccinés contre 13 maladies différentes.
  • Question : Lorsqu’après une maladie ou un accident, vous êtes rétabli, vous pouvez reprendre le travail. Mais dans la pratique, ce n’est pas toujours aussi simple. Combien de personnes reprennent chaque année le travail à temps partiel ou suivent un programme de reconversion/recyclage grâce à notre système de santé ?Réponse : En Belgique, 50.767 personnes ont repris le travail à temps partiel en 2012, tandis que notre système de soins de santé a aidé 1.006 personnes à se recycler/se reconvertir dans un autre emploi.
  • Question : Une pilule par-ci, une pommade par-là, un sirop si nécessaire… Chaque année, nous consommons une grande quantité de médicaments. D’après vous, combien de doses journalières de médicaments sont-elles remboursées en Belgique chaque année ?

    Réponse : Annuellement, notre système de soins de santé rembourse environ 5.200.285.694 doses journalières de médicaments.


    Les médicaments sont indispensables à la guérison. Notre système de santé en tient compte. C’est pourquoi il rembourse un si grand nombre de doses journalières de médicaments.

  • Question : Vous souvenez-vous du nombre de fois que vous avez été en contact avec un médecin généraliste/un infirmier/un kiné l’année dernière ? Probablement ! Mais savez-vous combien de personnes font appel chaque année à un médecin généraliste (et parfois aussi à un infirmier ou un kiné) ?

    Réponse : En Belgique, 9.736.320 personnes ont consulté au moins 1 x un médecin généraliste en 2012 ; 1.665.840 personnes ont eu besoin de soins infirmiers et 833.960 personnes ont eu recours à un kiné.

  • Question : En 2012, 9.736.320 personnes ont consulté au moins 1 x un médecin généraliste. D’après vous, combien de consultations ont été remboursées en 2013 ?

    Réponse : En Belgique, notre système de santé a remboursé en 2013 pas moins de 33.087.909 consultations de médecins généralistes. Mais ce n’est pas tout. Des millions de visites et de consultations de spécialistes ont également été remboursées, grâce notamment à notre système de santé.
  • Question : En 1993, la Belgique comptait 548 centenaires. En 2013, ils étaient 1.832, grâce notamment à notre système de soins de santé. D’après vous, combien de centenaires recensera-t-on en Belgique en 2053 ?

    Réponse : En 2053, la Belgique comptera environ 9.689 centenaires. Tout comme notre système de soins de santé ne cesse de s’améliorer, notre espérance de vie ne cesse d’augmenter. Jamais le Belge n’a vécu aussi vieux qu’aujourd’hui. Mais l’augmentation du nombre de centenaires implique une hausse du coût des soins de santé. Notre système de santé veille à garder la maîtrise de ces frais et évalue dans quelle mesure il peut les rembourser.
    Source : SFP Economie et Bureau fédéral du Plan

  • Question : Pour offrir au patient un traitement adéquat, certains examens comme l’imagerie médicale ou les analyses sanguines sont souvent vitaux. D’après vous, à combien d’images médicales procède-t-on chaque année ?

    Réponse : On procède à environ 18.651.571 images médicales par an. Le concept d’imagerie médicale englobe divers types d’examens : IRM, échographies, radiographies, etc. Les analyses sanguines sont également très fréquentes en Belgique. On en recense 331.573.403 par an.

  • Question : Notre système de santé prend une grande partie de nos frais médicaux en charge. Mais les frais médicaux d’un enfant ne sont pas les mêmes que ceux d’un adulte. A votre avis, quelle est, en moyenne, la différence de coût annuel en euros entre un adolescent et une personne de plus de 80 ans ?

    Réponse : Plus nous vieillissons, plus nos frais médicaux augmentent. C’est une évidence. L’âge ne peut toutefois entrer en ligne de compte pour déterminer les dépenses. Seules la nécessité des soins et l’efficacité (en termes de coût) du traitement doivent compter.